Les anecdotes de Miromesnil

Des histoires ou des détails peu connus sur Miromesnil… Vous découvrirez dans cette rubrique des petites pépites historiques ou actuelles qui vous feront penser à Miromesnil différemment, qui vous divertiront ou vous feront sourire ou qui feront appel à votre imagination.

Guy de Maupassant et la Tour Eiffel, une histoire de désamour

En 1887, Gustave Eiffel construisit sa célèbre tour pour l’Exposition Universelle de Paris de 1889.
Cette tour, aujourd’hui devenue l’emblème de la capitale, déclenche alors la colère d’artistes tels que le compositeur Charles Gounod, l’architecte de l’Opéra de Paris Charles Garnier, l’écrivain Alexandre Dumas fils et… Guy de Maupassant.

A un journaliste qui lui demande pourquoi il déjeunait dans un des restaurants de la Tour Eiffel, il répondit « C’est le seul endroit où je ne la voie pas ».

« Cette haute et maigre pyramide d’échelles de fer, squelette disgracieux et géant, dont la base semble faite pour porter un formidable monument de cyclopes et qui avorte en un ridicule et mince profil de cheminée d’usine »

Extrait La Vie Errante. 1890

Attention Patrimoine Vivant !

Il se peut qu’en vous promenant sur le domaine de Miromesnil, vous croisiez, perchées sur les rambardes du pont ou cheminant paisiblement sur les pelouses, six petites chèvres.

Elles participent activement à la tonte des pelouses, montent la garde devant le portail et tentent tout au long de la journée d’entrer pour chiper une fleur ou un légume.

Miromesnil abrite également un chien et un chat qui se sentent aussi propriétaires des lieux que Nathalie et Jean Christophe Romatet.

chèvres du domaine

Ligne 9 – Station Miromesnil

Le 27 mai 1923, ouvre dans le métro parisien une toute nouvelle station. Son nom est « Miromesnil ». 

Que fait une terre normande en plein 8ème arrondissement parisien  ?

La rue de Miromesnil, située en surface, inscrit dans l’histoire de Paris le nom d’un ministre de Louis XVI, Armand Thomas Hue, marquis de Miromesnil. Seigneur du château, le marquis fut ministre de la Justice du roi Louis XVI. Il abolit la question préparatoire (ultime torture infligée aux condamnés à mort) et grave ainsi son nom dans l’Histoire de France.

La station de métro à Paris
La rue à Paris dans le 8ème arrondissement

Un château, Un marquis, une rue, une station de métro… Beaucoup de chemin pour un nom typiquement normand : Milon fut l’un des premiers propriétaires du domaine, Mesnil en vieux normand signifie la terre. Milonmesnil, la terre de Milon, devint au fil du temps Miromesnil.

Les pots à feu

Ce sont des éléments de décor ornant les frontons des églises baroques à partir du 16ème siècle puis ceux des monuments civils et des châteaux.

La façade de la cour d’honneur du château de Miromesnil, restauré au 17ème siècle, est encore ornée de 8 pots à feu. Ils sont en pierre de taille et ne sont plus ornés d’une fausse flamme de pierre. Ils sont creux pour que l’on puisse y mettre le feu. Cela permettait d’éclairer la cour et le château les soirs de réceptions. Pour cela on versait de l’huile que l’on enflammait. Le risque d’incendie est alors important et pour éviter que la toiture ne flambe, on fixait derrière chaque pot, une plaque de métal.

Pour allumer les pots et fixer la plaque les domestiques entraient sur le toit par deux petites portes et ainsi accédaient à un passage entre le bas du toit et le rebord sur lequel sont posé les pots.