Les grands hommes

LE COMTE ALBERT DE MUN

Né en 1844, Albert, comte de Mun est l'arrière-arrière grand-père des propriétaires actuels. En 1938, sa petite-fille, Simone de Vogüé acheta le château. Aujourd’hui le château appartient aux descendants du comte et de la comtesse de Vogüé.

Albert de Mun  fut officier de cavalerie durant la guerre de 1870. Il abandonna cette carrière pour se consacrer à la politique.

Député de 1876 à 1902, il est considéré comme le fondateur du catholiscisme social. Grand orateur et député de premier plan, contemporain de Jean Jaurès, il est connu  pour avoir mis en place les Cercles Ouvriers, destinés à l'instruction des ouvriers après leur journée de travail. Il travailla également à l'élaboration de nombreuses lois sociales comme l'interdiction du travail des enfants de moins de treize ans, le repos dominical, la réforme du droit à l'arrêt de travail  l'indemnisation des périodes de maternité des ouvrières. 

Albert de Mun fut élu à l'Académie Française en 1897.

Il mourut à Bordeaux en 1914.

Tout comme le marquis de Miromesnil, Albert de Mun a donné son nom à une rue de Paris. L'avenue Albert de Mun se trouve dans le 16ème arrondissement.

 

GUY DE MAUPASSANT

"Il était huit heures du matin lorsque naquit Guy de Maupassant et le plus radieux soleil d'été sembla souhaiter la bienvenue à celui qui devait mourir jeune... Mais non sans quelques gloires." Lettre de Laure de Maupassant (extrait). 5 juillet 1894.                                                                                                                                         Voici comment Laure de Maupassant décrit la naissance de son fils aîné au château de Miromesnil.

Gustave et Laure de Maupassant louèrent le domaine de Miromesnil à la baronne de Marescot. Le couple, originaire de la région, venait de se marier. Miromesnil fut leur première maison. Ils y restèrent de 1849 à 1953. Leur premier fils, Guy, naquit le 5 août 1850. Il n'avait que trois ans quand il quitta le château avec ses parents lors de leur déménagement au château de.... Guy de Maupassant ne garda aucun souvenir de Miromesnil mais le domaine reste aujourd'hui, le seul endroit ouvert régulièrement au public où Maupassant ait vécu.

Après une enfance et une adolescence passées entre Etretat, le pensionnat d'Yvetot et le Lyçée Impérial de Rouen, Guy de Maupassant gagna Paris pour réaliser son rêve de devenir ecrivain. D'abord journaliste, le disciple de Gustave Flaubert, s'imposa sur la scène littéraire française en 1880. Il n'avait pas 30 ans et venait de signer "Boule de Suif"...

La carrière de Maupassant fut aussi riche que fulgurante. Nouvelles, romans, chroniques, poêmes, théâtre.... Maupassant s'essaya à toutes les disciplines.Son style incisif et épuré rencontra un succès constant durant toute sa courte carrière.Il fut une des grandes figures du Paris littéraire et mondain.

Il resta viscéralement attaché à la Normandie, passant une partie de l'année dans sa villa d'Etretat et donnant à un grand nombre de ses oeuvres le Pays de Caux pour cadre et les Normands pour personnages.

Guy de Maupassant mourrut prématurément en 1893, à l'âge de  42 ans. Il était interné depuis un an à la clinique du docteur Blanche à Paris. Atteint d'une syphillis neuro-dégénérative, il avait basculé dans la folie. Il repose à Paris, au cimetierre du Montparnasse.

Maître incontesté de la nouvelle, Guy de Maupassant est un des auteurs les plus actuels du XIXème siècle et un des ecrivains les plus enseignés aujourd'hui en France. La Maison Tellier, Le Horla, La Parure, Pierre et Jean ou encore Bel Ami font partie de notre patrimoine littéraire et des oeuvres les plus enseignées en France. 

LA FAMILLE HUE de MIROMESNIL

La famille Hue s'allia au XVIIème siècle avec la famille Dyel.

En 1687, Louis XIV décida d'annoblir, pour service rendu, cette famille de parlementaires normands. Le marquisat de Miromesnil été né.

Le membre le plus illustre de la famille, Armand Thomas Hue, marquis de Miromesnil, naquit en 1723 sur les terres de Latigny. Il fit une brillante carrière de magistrat au Parlement de Rouen. Il en devint Premier Président en 1668.

En 1778, sur les conseils du comte de Maurepas, Louis XVI le nomma Garde des Sceaux. Le marquis de Miromesnil mena la réforme de la justice voulue par Louis XVI. Son nom reste attaché à l'abolition de la Question Préparatoire (ultime torture avant l’exécution des condamnés à mort). Le marquis devint très populaire. Son nom fut donné à une rue de Paris, aujourd'hui située dans le 8ème arrondissement. 

Il quitta son ministère en 1787, suite à un remaniement ministériel. Il laissa l'image d'un homme intègre et humaniste.

Pendant la Révolution Française, il demanda à participer à la défense de Louis XVI. Il futarrêté par le Comité du Salut Public et emprisonné. Libéré, il fut assigné à résidence dans son marquisat de Miromesnil. Il y mourut en 1796, à l'âge de 73 ans. Sa fille décida de vendre le domaine l'année suivante.

Les "3 M" de Miromesnil

Armand Thomas Hue